Les actions bienfaitrices de l’acide hyaluronique

En médecine esthétique parmi les traitements injections antirides, l’acide hyaluronique (HA) est la substance la plus utilisée. Réputé sans risques majeurs, elle se révèle très efficace pour combler les sillons naso-géniens (autour des ailes du nez) et les plis d’amertume et redonner du volume (pommettes) tout en favorisant une meilleure hydratation des tissus cutanés.

Avec l’âge, la peau se déshydrate elle s’assèche, devient plus fine et perd en élasticité. Ses réserves naturelles en acide hyaluronique, puissant agent hydratant, s’amenuisent. Les cellules se renouvellent moins bien et la peau se relâche. Des petites ridules commencent à apparaître suivies par des rides plus profondes. À 50 ans la moitié du capital d’acide hyaluronique a disparu. Voilà pourquoi le visage finit par se marquer et perdre en élasticité.

L’acide hyaluronique, une molécule anti-âge ?

L’acide hyaluronique permet de lutter contre ces effets du vieillissement. Il comble les rides sans effets secondaires (ou presque) et ses suites sont moins lourdes qu’une opération de chirurgie esthétique. En effet, l’acide hyaluronique a la capacité de capter l’eau pour maintenir un bon niveau d’hydratation tout en garantissant souplesse et rebond à l’épiderme. Le regard et le teint gagnent instantanément en fraicheur et en lumière.

La Maison Marignan sur France 5

Nous avons reçu dans nos locaux les équipes de télévision de France 5 pour un reportage sur les injections d’acide hyaluronique. 

Le savoir faire de la Maison

Quelles sont les zones traitées ?

Utiliser de l’acide hyaluronique permet donc l’hydratation de la peau en continue, tout au long de la journée. L’hydratation est la base d’une peau saine, le pouvoir d’action progressive de l’acide hyaluronique permet de préserver le capital santé et beauté de la peau et la rend plus éclatante.

L’acide hyaluronique est principalement utilisé pour le bas du visage avec deux zones de prédilection. Les sillons naso-géniens (de part et d’autre des ailes du nez jusqu’aux commissures des lèvres) et les plis d’amertume (de chaque côté de la bouche jusqu’au menton).

L’acide l’hyaluronique permet aussi le traitement des joues, des pommettes, du front ou des pattes d’oie. Il va permettre de redonner du volume à la bouche

Comment se déroule une séance d’injection acide hyaluronique ?

Le médecin injecte l’acide dans le derme à quelques millimètres de profondeur. Selon le nombre de rides à traiter, une séance dure entre 10 et 30 minutes. La sensibilité des uns n’est pas la sensibilité des autres. Si la technique n’est pas indolore elle reste néanmoins très supportable pour la majorité des patientes et des patients

A la demande, le praticien pourra proposer une anesthésie locale. Il appliquera une pommade à la lidocaïne sur la partie à traiter, 45 minutes avant l’intervention.

Les résultats de l'acide hyaluronique

L’effet de l’acide hyaluronique est visible immédiatement. À la fin de la séance, vos rides ont déjà disparue, mais le résultat définitif est optimal 10 jours après. C’est le temps nécessaire qu’il faut à l’organisme pour assimiler totalement le produit

L’acide hyaluronique est une molécule résorbable. Ses effets durent en moyenne 6 à 8 mois voire 12 mois pour les plus chanceux (es). Prévoir une injection par an serait un rythme idéal.

Les résultats peuvent différer d’une personne à une autre, selon l’âge, la zone traitée, que la personne soit fumeuse ou non et o selon votre degré d’exposition au soleil.

Effets secondaires et contre-indications à l’acide hyaluronique

Bien que l’acide hyaluronique reste le produit le plus sûr du marché des injectables antirides, des effets inflammatoires peuvent toutefois apparaître. Ce risque allergique a été signalé, mais il est extrêmement faible (1 cas de réaction d’hypersensibilité sur 2000 a été rapporté).

D’autre part, l’aspect résorbable de l’acide hyaluronique se révèle être un avantage car les incidents, quand ils ont lieu, sont généralement transitoires. Toutefois, si une réaction persiste plus d’une semaine après une injection, n’hésitez pas à prendre contact avec votre praticien.

En cas de grossesse et d’allaitement ainsi que dans le cas de maladies allergiques évolutives il n’est pas recommandé de pratiquer des injections d’acide hyaluronique.